Un premier client pour Maskicom à Saint-Mathieu-du-Parc

Un premier client pour Maskicom à Saint-Mathieu-du-Parc

L’organisme Maskicom est heureux d’annoncer que les travaux de déploiement de la fibre optique sur le territoire de la MRC de Maskinongé avancent et que des services Internet haut débit seront disponibles très bientôt dans un secteur du chemin de l’Esker (route 351) près du lac Vert à Saint-Mathieu-du-Parc.

Jacques Monette, résident sur le chemin de l’Esker et grand utilisateur d’Internet pour son travail, a été choisi comme usager-testeur et est le premier connecté au réseau de fibre optique depuis quelques jours. « Maskicom me permet enfin de travailler de la maison sans contrainte, a commenté M. Monette. Je suis très heureux de l’arrivée de la fibre optique à Saint-Mathieu-du-Parc et également d’encourager une entreprise locale qui nous appartient. »

« Nous sommes prêts à déployer partout à Saint-Mathieu-du-Parc et dans d’autres municipalités du territoire, mais nous sommes ralentis par le lourd processus d’obtention des permis, a indiqué Robert Lalonde, préfet de la MRC et président de Maskicom. Nous travaillons très fort depuis plusieurs années pour la réalisation de ce projet et nous espérons que les citoyens choisiront Maskicom. »

À terme, avec Maskicom et la présence des autres fournisseurs, 95 % de la population de la MRC aura accès à Internet avec un débit minimal de 5 mégabits. Présentement, seulement 62 % du territoire est couvert. Près de 600 kilomètres de fibre optique seront déployés afin de couvrir les zones orphelines, soit 4 900 foyers ou entreprises.

Maskicom appartient aux citoyens. Les profits générés par l’organisme seront redistribués aux municipalités participantes. « En plus de contribuer à la création d’emplois chez nous, les abonnés investiront dans la vitalité financière de leur région. Avec la campagne électorale en cours, nous aimerions que les candidats prennent des engagements fermes visant à faciliter le déploiement de Maskicom. L’accès à Internet haute vitesse en 2019, ce n’est pas un luxe, c’est nécessaire. », a ajouté M. Lalonde.

Maskicom bénéficie d’une enveloppe de 12,4 M$. Innovation, Sciences et Développement économique Canada et le ministère de l’Économie et de l’innovation du Québec ont contribué à la hauteur de 10,4 M$ dans le cadre du programme Brancher pour innover.

Les citoyens de la MRC de Maskinongé intéressés par les services de Maskicom peuvent remplir le formulaire d’intérêt sur le site maskicom.net. Plusieurs réponses aux questions les plus fréquemment posées se trouvent dans la Foire aux questions.


Sur la photo, Josée Magny, mairesse de Saint-Mathieu-de-Parc et membre du conseil d’administration de Maskicom, et Robert Lalonde, préfet de la MRC et président de Maskicom, lors d’une visite chez Jacques Monette.